SECTEUR DES BELLES-VUES

PAROISSES : St-Médard, Ste-Rita,

St-Clément, St-Cyprien, St-Jean-de-Dieu

POPULATION : 3859 habitants

 

INTRODUCTION

 

Lorsque j’ai été nommé dans le Secteur pastoral des Belles-Vues, il y avait déjà un travail extraordinaire qui avait été accompli par l’abbé Claude Pigeon. Les bases du secteur était solidement misent en place. J’ai continué dans le même sens avec mes couleurs, en tenant compte des événements qui se sont présentés avec les mois. Je remercie Claude pour tout le travail réalisé en peu de temps. Je suis donc heureux de vous présenter en résumé la vie de notre coin de pays avec nos projets et nos attentes.  

 

LE DOMAINE FINANCIER

 

LES PAROISSES :

 

Chaque paroisse possède son Assemblée de Fabrique présidée par des laïcs :

St-Médard : Jacqueline Beaulieu

Ste-Rita : Lucille Turcotte

St-Clément : Aliette April

St-Cyprien : Jean-Yves Richard

St-Jean-de-Dieu : Louison Rouleau

Chaque paroisse possède également un vice-président ainsi qu’une  ou un secrétaire.

 

Différentes activités de financement dans les paroisses.

 

St-Médard : Brunchs, 1 concert avec artistes invités, perception de la capitation et demandes plus particulières lorsque besoins…

Ste-Rita : Brunchs, soirée d’amateurs à l’automne, festival de l’érable, perception de la capitation…

St-Clément : Brunchs, fête de la Vie, festival du bœuf braisé, perception de la capitation, gala folklorique…

Cette paroisse va former bientôt un comité de financement pour la restauration de l’église qui est classée patrimoniale. Ce comité aura également à assurer des revenus qui permettront à ce lieu de culte de faire ses frais…

St-Cyprien : Brunchs, gala folklorique, concert de Noël, perception de la capitation, dépôts pré-autorisés.

Cette paroisse possède son comité pour assurer la survie de l’église en l’utilisant comme lieu de culte et d’activités culturelles… Actuellement l’église a été cédée à la Municipalité pour en faire une Salle multifonctionnelle avec un lieu pour le culte.

St-Jean-de-Dieu : Brunchs, encan d’automne, bistrot de Noël, fête de l’été et vente de garage, concert du printemps, soirée animée par orchestre de jeunes, location de salles, tirage annuel d’une toile par une artisane de la paroisse, perception de la capitation, dépôt préautorisés

Cette paroisse possède également son comité pour assurer l’ouverture de l’église comme lieu de culte et lieu d’activités culturelles…Actuellement la bibliothèque municipale est située dans l’église et rapporte une revenu annuel de : 20000.00$.

 

Aspect positif : Les marguilliers sont des personnes très généreuses de leur temps et de leurs énergies. Ils sont préoccupés par l’avenir de leur église et gardent une belle ouverture sur la dimension pastorale. Avec la majorité des Assemblées des Fabriques, le contact est bon et harmonieux.

 

Aspect négatif :

Le recrutement n’est pas toujours facile. C’est difficile de recruter les forces vives du milieu

 

Mes attentes :

J’aimerais que Mgr Fournier nous écrive peut-être deux communiqués sur l’avenir de nos églises.

Un premier pourrait s’adresser aux Assemblées des Fabriques et à la population en général afin de nous donner votre appui quand nous voulons ouvrir nos églises au culturel tout en gardant un espace digne pour le culte.

Le deuxième pourrait s’adresser aux Conseils municipaux les invitant à nous aider afin que là où c’est possible, ils nous soutiennent car on ne peut pas imaginer une paroisse sans son clocher surtout en campagne. Dans les deux communiqués, vous pourriez nous dire l’urgence d’agir car pour plusieurs personnes, elles ne croient pas que leur église puisse disparaître si on n’y voit pas.

 

En janvier ou février, au niveau du diocèse au régional, une rencontre annuelle avec les Assemblées des Fabriques afin de rappeler : le rôle des marguilliers, les différents aspects de leur service à la communauté, leur relation avec le diocèse…

 

NIVEAU SECTEUR :

 

Le secteur possède son Assemblée des Fabriques composée des présidentes ou présidents et un membre de chacune des Assemblées des Fabriques. Cette Assemblée est présidée par madame Huguette St-Pierre. Elle se réunit environ cinq fois dans l’année ou plus selon les besoins.

 

Le but des rencontres : Prise de décisions communes au cinq communautés : organisation de la campagne de capitation, établissement de certains tarifs : concessions de lots et creusage de fosses dans les cimetières, vente de lampions… Organisation d’une campagne de financement pour la pastorale dans le secteur: la Loterie. Cette activité rapporte des revenus de 34000.$ par année. Cet argent sert à payer une partie des salaires et des frais de déplacement (60%). L’autre partie est utilisée pour financer certaines activités reliées à la pastorale :

 

Catéchèse : achat de matériel, chaque groupe de catéchèse reçoit au début de l’année 250.$  pour achat de matériel, récompense aux enfants à Noël et à la fin de l’année, achat de cadeaux souvenirs à l’occasion de la célébration des sacrements…

Activités pour les chorales : Achat de matériel, aide pour financer des activités reliées aux chorales.

 

Comité d’entraide : Nous versons à chacune des paroisses un montant d’argent afin de venir en aide à des personnes en difficultés financières…

Activités pour les 18 ans et plus :  mime du chemin de la Croix le Vendredi Saint…décoration, matériel pour costumes, etc…

Ressourcement : Lors du Congrès eucharistique à Québec, nous avons payé le voyage par autobus à 15 jeunes des différentes paroisses pour leur participation à la messe de clôture. Nous avons payé l’inscription au Carrefour diocésain à certaines ou certains responsables de volets dont la situation financière est plus difficile…

 

Le compte Secteur :

 

Ce compte comprend trois volets :

Volet salaire et frais de déplacement : perception de chacune des paroisses selon le prorata et versement des salaires et frais de déplacement du curé, les frais marginaux.

Volet pastoral : Revenus : perception de quêtes : Dimanche des Rameaux, Jeudi saint, Samedi saint, dimanche de la Pentecôte, le brunch qui accompagne le tirage de la Loterie. Avec ce compte, nous payons les abonnements à des revues pastorales, articles de bureau comme matériel pour ordinateur, photocopies de documents pour le Secteur, etc..

Volet catéchèse : Revenus : inscriptions pour les parcours. Dépenses : achat de livres pour la catéchèse, photocopies pour les parcours…

 

À chaque mois, les Assemblées des Fabriques reçoivent un rapport des recettes et dépenses de ce compte qui est administré par la Fabrique de St-Clément. Les dépenses sont approuvées par un marguillier représentant le secteur et la  secrétaire comptable madame Ginette Gagné de St-Cyprien. Madame Lise Dumas de l’Archevêché remet à madame Gagné à chaque mois de janvier un tableau pour les salaires et les retenus à la source.

 

Projets :

Création d’une Corporation pour administrer les cinq cimetières … Cette corporation serait composée d’un marguillier de chacune des paroisses avec un(e) président(e), un secrétariat, un(e) comptable… Avantage : libérer les Fabriques, assurer la pérennité des cimetières lors de fermeture de paroisses, économiser pour l’entretien des cimetières…

Création d’une seule Fabrique pour tout le secteur…

 

Aspect positif :

Je remarque un bel esprit d’ouverture, de fraternité et d’amitié dans la groupe. Je sens que les personnes sont heureuses de se rencontrer. On s’ouvre de plus en plus sur l’avenir : une Corporation pour les cimetières, une seule Assemblée de fabrique pour tout le Secteur des Belles-Vues.

 

Aspect négatif :

Je remarque de la fatigue et de l’essoufflement chez certaines personnes. Il y a un peu de crainte face à l’avenir. C’est pourquoi, les deux communiqués de Mgr. Fournier et la rencontre en début de nouvelle année me semblent importants.

 

LA PASTORALE :

 

Nos acquis :

Nous avons adopté un nom pour notre secteur : Le Secteur des Belles-Vues. Ce nom a été choisi pour deux raisons : Géographie : dans chacune des paroisses, surtout le soir, nous pouvons apercevoir les lumières des autres communautés. Aspect spirituel : Nous mettons en commun nos énergies pour bâtir l’avenir.

 

Nous possédons un feuillet paroissial commun aux cinq communautés qui est distribué dans chaque foyer.

 

Bientôt nous aurons un chant de ralliement pour tout le secteur.

 

Conseil de pastorale et de liturgie du secteur :

 

Ce Conseil est formé des responsables de chacun des volets, des directrices des chorales et des organistes, les responsables des ADACEs, du responsable des funérailles et des activités pour les jeunes, d’une secrétaire et du responsable qui est présentement le curé et du prêtre collaborateur, l’abbé Aubert April. Nous nous réunissons entre six ou sept fois dans l’année. Nous préparons les grands moments liturgiques de l’année et certaines fêtes propres à chacune des paroisses. Nous réfléchissons sur différents thèmes qui touchent à la pastorale du secteur et à la vie de l’Église. Nous prenons en commun des décisions qui concernent la pastorale du secteur.

 

Membres du Conseil :

Formation à la Vie chrétienne : Claudette Bastille, Céline Labrie, Thérèse Michaud.

Vitalité de la Communauté : Denise Beaulieu, Jacqueline Beaulieu, Valérie Gauvin, Jacinthe Morin.

Présence de l’Église dans le milieu : Line Turcotte, Sylvie Bélisle, Françoise Dumais et Gaston Gagnon, Geneviève Lemire et Régis Denis, Jean-Marie Côté.

Directrices des Chorales : Yvonnette Sirois, Philippe Gagnon, Yvette Carrier, Rosella Lagacé, Roger Potvin.

Organistes : Francine Rioux, Claudette April, Maiëlla Dubé, Gaétane Émond.

Responsables des ADACES : Georgette D’Auteuil et les autres paroisses…

Responsable des funérailles et pastorale jeunesse : Enrico Bélanger, Hermel Lahey, ptre.

 

FORMATION À LA VIE CHRÉTIENNE :

 

Préparation au baptême :

 

Responsable : Madame Thérèse Michaud.

 

Nous célébrons une cinquantaine de baptêmes par année dans le secteur.

Chaque baptême est précédé d’une rencontre d’environ 90 minutes de réflexion sur le sens du baptême et les engagements que les parents prennent lorsqu’ils demandent le baptême pour leur enfant. Pour avoir assister à l’une ou l’autre des rencontres, il y a un bel esprit dans les rencontres. Parfois quand c’est le deuxième ou troisième enfant que des parents présentent au baptême, ils se demandent si la rencontre est vraiment obligatoire. Nous leur disons que nous n’avons jamais fini d’approfondir notre foi et en plus, étant donné leur expérience, ils pourront apporter aux autres couples quelque chose d’important. Ils acceptent alors facilement de participer à la rencontre.

Pour le moment, je ne vois pas d’aspect négatif dans la préparation de ce sacrement. Thérèse et les 2 couples semblent heureux de donner ce service à la communauté du secteur.

Les baptêmes sont célébrés après les messes de secteur. Les couples se déplacent facilement d’une paroisse à l’autres pour la célébration.

Je ne vois pas d’aspect négatif dans ce domaine de la vie pastorale.

 

Une attente :

Serait-il possible que Thérèse soit autorisée de temps en temps à présider la célébration des baptêmes?

 

Les parcours catéchétiques :

 

Claudette Bastille est la responsable du Secteur

Chaque paroisse a une responsable pour la Formation à la vie chrétienne.

St-Jean-de-Dieu :Dolorès Bastille. secrétaire à la commission scolaire

St-Cyprien : Céline Labrie, enseignante à la retraite.

St-Clément : À venir

St-Médard : Nathalie Ouellet

Ste-Rita : Marlène Rioux

 

Nous avons 178 enfants inscrits aux différents parcours. (85%)

Le contenu des catéchèses est celui du diocèse. Il y a deux ans, Marie Claire et Claudette ont préparé le contenu et le déroulement de chacune des catéchèses qui sont données aux enfants. Nous avons 32 catéchètes et des parents pour aider.

J’ai rencontré tous les parents dans chacune des paroisses lors de la rencontre de l’inscription. Les rencontres se déroulent normalement. Je rencontre également les catéchètes à deux reprises, une fois au début de l’année pour échanger sur l’année qui commence, partager leurs espérances et leurs craintes et une autre fois en mai pour faire l’évaluation. Sur invitation des catéchètes, je rencontre aussi les enfants avant la célébration de l’un ou l’autre des sacrements et à l’occasion de Noël et de Pâques.

Différents groupes demandent de temps à autre d’animer l’une ou l’autre de nos célébrations dominicales, c’est avec joie que nous les accueillons.

À l’occasion de Noël, nous préparons un mime de Noël avec les enfants du niveau primaire. Actuellement St-Jean, St-Clément et St-Cyprien ont passé, cette année, c’est à Ste-Rita que nous présenterons ce mime à la population du secteur. Les parents et les enfants inscrits aux parcours sont toujours nombreux à venir ainsi que d’autres personnes intéressées à entrer dans l’esprit de Noël avec les enfants.

 

Aspect positif :

J’admire beaucoup les responsables de ce volet. Elles suivent de très près leurs catéchètes, préparent leur matériel et ont à cœur de soutenir et de prendre soin de leurs catéchètes.

Je trouve les catéchètes très vaillantes et pleine de créativité. Elles sont toutes de jeunes mères de famille avec un travail à l’extérieur de la maison et acceptent avec joie de donner ce service aux jeunes. Plusieurs d’entre elles me disent combien elles approfondissent leur foi en donnant ces catéchèses. Elles aiment les enfants et ceux-ci le leur rendent bien.

 

Aspect négatif :

Le recrutement demeure difficile…

Nous avons de la difficulté à faire participer les catéchètes à du ressourcement donné par le diocèse. Ces femmes qui travaillent toute la semaine n’ont que les samedis et dimanches pour faire le travail à la maison.

La majorité d’entre elles ne viennent pas célébrer le dimanche sauf quand leur groupe anime une célébration…

Marie Claire qui est la répondante du secteur au diocèse ne fait pas toujours les messages qui viennent de Gaby Côté…

 

Une question :

Comme je le disais, j’admire beaucoup le service que les catéchètes rendent actuellement dans ce domaine important de la vie de notre Église. Je porte quand même une question qui remonte à mes études en Science de la Mission à l’Université Saint-Paul d’Ottawa. Normand Provencher, un de nos professeurs, nous disait que pour lui, tout le renouveau catéchétique au Québec concernait assurément les enfants mais nous devrions donner une importance spéciale aux parents.

Actuellement, j’ai l’impression que nous faisons dans nos paroisses ce que nous faisions dans les écoles avant la réforme. Une catéchète a son groupe d’enfants. Nous avons beau invité les parents à participer aux activités des parcours mais ils se contentent de venir conduire les enfants et revenir les chercher après la catéchèse. Leur implication est très minime. De plus, combien de temps pourrons-nous trouver des catéchètes pour assurer les parcours?

Est-ce une utopie que de penser que nos catéchètes actuelles pourraient rendre les parents capables de catéchiser leur propre enfant? La majorité des catéchètes seraient prêtes à tenter l’expérience. Il ne s’agit pas de laisser les parents à eux-mêmes après la formation qu’ils donneraient à leurs enfants mais nous devrions de temps à autre vérifier si les catéchèses sont données. Il faudrait accompagner les parents. De plus, il faudrait également garder des rencontres communautaires à quelques reprises dans une année afin que les parents et les enfants comprennent qu’ils font partie de la Famille de Dieu. Il me semble que cette façon de faire assurerait l’avenir pour nos parcours et contribuerait certainement à rafraîchir la foi chez les parents.

Voilà, je rêve peut-être en couleur…

 

VITALITÉ DE LA COMMUNAUTÉ :

 

Comme mentionné tantôt, les responsables de ce volet font partie du Conseil de pastorale et de liturgie du secteur.

Nous préparons les grands temps liturgiques de l’année et les grandes fêtes. Nous adoptons les déroulements des célébrations, les visuels, les chants. Par la suite, chaque responsable retourne dans sa paroisse et avec le Comité de liturgie local adapte au milieu ce que nous avons décidé. Nous déterminons au début de chaque année les moments forts qui seront célébrés en secteur dans chacune des paroisses.

 

Ste-Rita : Festival de l’érable à l’automne et la fête de Ste-Rita en mai

St-Médard : La fête de la Pentecôte

St-Clément : Fête de la Vie en mai et Fête du bœuf braisé en juillet

St-Cyprien : Fête de la St-Jean et reconnaissance aux bénévoles en janvier

St-Jean : Fête de l’Action de grâce en octobre, le mime du Chemin de la Croix le Vendredi Saint par des jeunesses et Fête de l’été en juin

 

À tour de rôle des paroisses, nous célébrons d’autres moments importants : le Dimanche de la catéchèse en septembre, le mime de Noël en décembre par les jeunes inscrits dans les parcours,  les Jours Saints, le tirage de la Loterie, le dîner Développement et Paix pendant le Carême, la messe de style country, etc…

 

Les cellules de vie chrétienne :

Pour moi, le Conseil de pastorale et de liturgie est une cellule de vie chrétienne. À chaque rencontre, nous prenons toujours une trentaine de minutes pour réfléchir à partir d’un texte de la Parole de Dieu ou de d’autres textes qui concernent notre vie chrétienne et la vie de l’Église.

Il y a pour le secteur un groupe de la Vie montante qui regroupe une douzaine de personnes, deux groupes de prière pour une vingtaine de personnes et les Associés de Sœur Madeleine qui compte 18 personnes.

 

Activités pour la jeunesse :

Nous avons depuis 8 ans la présentation d’un Chemin de Croix par 14 jeunes parents dans la trentaine. Ces jeunes couples apprécient leur expérience. Ils nous ont dit que cette activité leur a permis d’approfondir le mystère pascal et de prendre conscience que nous étions bien dans l’église paroissiale. Depuis, plusieurs d’entre eux acceptent de s’impliquer dans les célébrations.

 

 

Les Chorales et organistes du secteur :

Pour la première fois en septembre, j’ai rencontré tous les membres des chorales et les organistes du secteur. Nous avons échangé sur les joies et les difficultés dans les chorales. Les membres ont souligné qu’ils aimaient bien se rassembler lors des messes de secteur pour chanter. Des membres des chorales plus importantes vont aider régulièrement les chorales plus petites pour les célébrations des funérailles. Ils ont demandé une autre rencontre au printemps pour évaluer et fraterniser. Ils ont accepté de travailler sur la composition d’un chant rassembleur pour le secteur. Ce projet est presque terminé. Le texte est entre les mains de Richard Vidal pour la musique. À l’occasion du 50e anniversaire de la convocation du Concile Vatican II, nous avons commencé à faire du chant de foule lors des célébrations de secteur.

 

Célébration des funérailles :

Enrico a participé à trois célébrations de funérailles. (Accueil et absoute, présidence de la célébration de la Parole avec homélie.) Selon moi, il pourra fonctionner avec supervision pour l’homélie parce qu’il est porté à être un peu long. Il sera appuyé par un Comité formé des personnes qui assurent présentement la célébration de la prière dans les Salons funéraires).

 

Équipe d’animation de chants de foules :

Louiselle Gagnon, Geneviève Lemire, Roger Potvin.

 

Aspect positif :

Je crois que nos célébrations sont vivantes. Les gens aiment se rassembler pour célébrer les fêtes que nous leur proposons. Ils apprécient les nouveautés que nous leur proposons. On aime beaucoup les messes de secteur d’une façon spéciale les petites communautés.

 

Aspect négatif :

Le renouvellement du personnel, pas facile surtout au niveau des Chorales.

 

Besoins :

Officialiser le ministère de la communion dans certaines paroisses.

Ressourcement pour les lectrices et lecteurs.

Ressourcement pour les Chorales et les animatrices et animateurs de chants de foule.

 

Projet :

Comme nous avons une messe de style country, nous travaillons actuellement à monter une messe animée par des jeunes du secondaire du secteur. Nous sommes à recruter des membres avec la professeure de chants et de musique de l’École Ste-Marie de St-Jean-de-Dieu qui regroupe les jeunes de tout le secteur au niveau secondaire 1-2et3.

 

 

 

 

 

PRÉSENCE DE L’ÉGLISE DANS LE MILIEU :

 

Foyers pour personnes âgées :

 

À St-Jean-de-Dieu, nous avons cinq foyers qui accueillent chacun entre 8 et 10 personnes. Les foyers sont les suivants : Du Roi, St-Jean, Bérubé, le Johannois, la Mer Veille. Dans ces foyers, nous célébrons la messe à cinq reprises pendant l’année et le sacrement de l’Onction des malades. Des personnes apportent régulièrement la communion aux personnes.

Nous avons un CHSLD, la Villa Dubé qui accueille 38 personnes en perte d’autonomie et un certain nombre atteint de la maladie d’Alzheimer. Nous célébrons la messe deux fois par mois. Je visite régulièrement ce foyer et répond aux appels pour la célébration de l’Onction des malades.

 

À St-Cyprien, il y a deux résidences pour personnes âgées. Le Castel qui accueille 35 pensionnaires et la Résidence Marie-Ann, 15 personnes. Du 1er novembre au 15 mai, les mardis la messe est célébrée dans ces deux foyers à tour de rôle.

Il y a également le CHSLD de St-Cyprien qui contient 32 personnes en perte d’autonomie et maladie d’Alzheimer. Avec Aubert, nous assurons une célébration par semaine ainsi que l’Onction des malades sur demande.

 

Projet :

Dans chacune de ces paroisses, il va falloir former un petit Comité pour assurer la présence à ces personnes en résidence, tenant compte des personnes qui assurent déjà des visites dans ces résidences.

PRÉSENCE DE L’ÉGLISE DANS LE MILIEU :

 

Présence aux démunis :

Dans chacune des paroisses, il y a une personne responsable pour répondre aux besoins financiers lorsqu’ils se présentent. Ces personnes s’occupent également de la distribution des paniers de Noël.

Pendant la dernière année, les responsables de ce volet ont tenu un brunch qui a rapporté 3500.$ afin d’aider une personne de St-Cyprien greffée d’un rein qui devait se rendre à Québec régulièrement pour des traitements à Québec. Lors du décès des deux petits enfants Chamberland dans l’accident de St-Arsène, les mêmes responsables ont organisé un repas spaghetti afin d’aider le couple en attendant les ressources de la  Régie de l’Assurance auto du Québec.

 

Fête de Noël pour les bénévoles :

À chaque année, en janvier, nous organisons un repas des Fêtes afin de remercier nos bénévoles. Les responsables du volet s’occupent d’organiser la fête.

 

Développement et Paix :

Les responsables de ce volet organisent la campagne d’éducation de Développement et Paix à l’automne. Cette année nous avons fait signer 450 lettres pour le premier ministre canadien et les députés fédéraux afin qu’ils interviennent lors de la rencontre du G 8 en juin prochain au Canada pour que des mesures soient prises pour améliorer l’exploitation des paysans en Afique et en Colombie.

De puis deux ans, autour du cinquième dimanche du Carême, ils organisent un repas soupes et pains en faveur de Développement et Paix. Chaque paroisse fournit les soupes, le pain et le dessert. Une missionnaire vient nous entretenir sur sa vie comme missionnaire. Cette année, nous avons amassé 1800.$. Beaucoup de personnes aiment bien cette activité.

 

Fête pour les doyens et doyennes

À tous les deux ans, ce volet organise un brunch pour célébrer le doyen ou la doyenne de chacune des communautés. Nous leur remettons un souvenir de la fête.

 

 

Fête des baptisé(e)s de l’année :

Chaque année, le Comité de préparation au baptême avec l’aide des responsables de la présence de l’Église organise une fête pour les enfants baptisés pendant l’année.

 

À chaque rassemblement, l’organisation matérielle est confiée aux responsables de ce volet. Ils travaillent en collaboration avec les Chevaliers de Colomb, les Clubs optimiste, les Filles d’Isabelle, les pompiers, etc…

 

Aspect positif :

Les responsables de ce volet découvrent de plus en plus leur importance. Faisant partie du CPLS, ils sensibilisent les autres membres à la dimension importante de la fraternité et du partage dans notre vie de foi. Ils ont comme phrase de référence Mt. 25 Tout ce que vous faites à l’un de ces petits, c’est à moi que vous le faites…

 

Aspect négatif :

Parfois, nous avons de la difficulté à obtenir des collaborations. Parfois, ces responsables sont déçus de la participation de la population à certaines activités mais ils continuent quand même leur mission…

 

Besoins :

Il serait intéressant qu’une fois dans l’année, nous puissions partager avec les autres secteurs de la région nos succès et nos difficultés…

 

Projet :

Délégué pastoral : Nous désirons travailler afin de donner à chacune des paroisses une ou un délégué pastoral. J’aimerais recevoir des informations sur ce service…

 

CONCLUSION :

 

Voilà, j’ai essayé de vous brosser un tableau du Secteur des Belles-Vues avec ses richesses et ses besoins. Je suis heureux de travailler dans ce secteur. Je me sens aimé et apprécié. La dimension financière de certaines Fabriques me préoccupe mais je ne suis pas seul pour vivre ce problème. La préparation des célébrations, des homélies, des interventions lors de différentes rencontres, la prière, la présence de Sœur Madeleine  me stimulent beaucoup. Je trouve que le temps passe trop vite. Je n’ai pas le temps de faire tout ce que je voudrais réaliser. Pour le moment, ma santé va bien. Il y a déjà 15 ans qu’on m’a implanté pour une deuxième fois une valve aortique et un changement d’une partie de l’aorte à cause d’un début d’anévrisme. On m’a dit que c’était bon pour une dizaine d’années. Les examens à tous les six mois sont bons. Je prends la vie une année à la fois… Je vous remercie pour votre amitié, votre soutien, votre prière et votre attention.

 

Hermel Lahey, ptre

 

 

 

 

  

 

CHANT DU SECTEUR DES BELLES-VUES

Paroles : Marcelle Roussel r.s.r.

Musique : Richard Vidal

 

Viens, je t’invite

 

Viens, je t’invite chez-nous,

Ouvre tes yeux et ton cœur

L’accueil est au rendez-vous

Pour des moments de bonheur

L’avantage des hauteurs

Nous permet de contempler

Les vallées et les couleurs

Les villages et leur beauté…

 

L’amour, la joie, l’harmonie

Ces qualités sont connues

Pour chanter, danser la vie

Dans le Secteur des Belles-Vues

Dans le Secteur des Belles-Vues

 

Viens respirer les valeurs

Que nos ancêtres ont transmises

Elles sont gravées dans nos cœurs

Pour que nous restions unis

Cinq clochers qui prient encore

De concert avec les gens

Ils entonnent dès l’aurore

Des louanges au Dieu vivant…

 

L’amour, la joie, l’harmonie

Ces qualités sont connues

Pour chanter, danser la vie

Dans le Secteur des Belles-Vues

Dans le Secteur des Belles-Vues

 

Le curé du secteur M. Hermel Lahey.

Le secteur des Belles-Vues contient 5 paroisses de l'Archidiocèse de Rimouski, Québec. Se sont les paroisses de Saint-Clément, Saint-Cyprien, Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Médard et Sainte-Rita.

Thérèse Michaud responsable des baptêmes.